1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
mardi 17 octobre 2017
Recherche

Sujets


 
Chat Box
41.100.1.
41.110.1.bonjou,
41.110.1.je voudrai savo
41.108.2.est ce qu'on pe
154.121..
178.247..bok yeyin

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

 

 
Les plus téléchargés

 

Réhabilitation du Cerf de Berbérie

Le cerf de Berbérie (Cervus elaphus barbarus Bennet, 1833) est une sous-espèce rarissime du cerf d´Europe. C'est le dernier des cervidés africains. Il a toujours vécu en Afrique du Nord, en Tunisie, au Maroc, et de la Méditerranée au Sahara central et ce, depuis le paléolithique moyen. En Algérie, l´aire de distribution de ce cervidé a remarquablement régressé après avoir subi les effets du braconnage et des incendies des forêts.

 Le cerf de Berbérie est considéré par l'UICN(1) comme une espèce menacée et figure dans l'Annexe III de la CITES(2). La prise de conscience de l´importance de cette population de cerfs qui constitue un matériel animal original et unique et vu l´état de détresse dans lequel cette population se trouvait, ont incité les autorités nationales à instaurer des mesures de protection pour éviter l´extinction de cet animal symbolique.

Dans ce sens, en décembre 2005, le Centre Cynégétique de Zéralda a procédé à la première opération de réintroduction du cerf de Berbérie, dans la région de l'Akfadou,  suivie par un autre lâcher dans la région de Collo (Skikda).

Récemment, la Direction, Générale des Forêts a procédé à l'installation officielle du Point Focal National Cerf de Berbérie au Centre Cynégétique de Zéralda. Cet organe sera chargé de coordonner tous les travaux sur cette espèce.
____________________

(1) Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

(2) Convention on International Trade of Endangered Species (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

Sélection d’une Lignée de Perdrix Gambra

La perdrix gambra (Alectoris barbara) est le gibier le plus populaire en Algérie et dans le Grand Maghreb. Les scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme sur la conservation des populations naturelles.

Les raisons évoquées peuvent être expliquées par la dégradation des habitats, la mécanisation de l'agriculture et les changements climatiques. L'objectif de ce projet est la sélection d'une lignée de repeuplement et sa validation sur le terrain (Chlef et Médéa).

Renforcement du Gibier Naturel par d'Autres Espèces:
Cas du Faisan Commun

La mise en place des premières populations du faisan commun (Phasianus colchicus) date de 1970. Jusqu'a ce jour son élevage est assuré au niveau de l'établissement.

Un schéma de sélection a été mis en œuvre pour l'amélioration des performances biologiques (ponte, couvaison et croissance).Au vu de son potentiel biologique intéressant, les essais de lâchers effectués dans des sites pilotes (Chlef, Tipaza, khenchela et Skikda) dans le but de valider la lignée ont donné des résultats encourageants.
 

Vulgarisation de la Coturniculture

La Caille Japonaise (Coturnix japonica), appartient à un groupe d'espèces et de sous-espèces particulièrement intéressantes.

La coturniculture, «Elevage de la caille», est pratiquée par l'établissement depuis longtemps, une bonne expérience est acquise dans ce domaine.

L'objectif de cette activité lucrative est la création d'emplois. Cette expérience et transmise aux petits éleveurs. C'est une activité, en pleine expansion, qui a donné naissance à plusieurs jeunes entreprises d ’éleveurs qui s'approvisionnement régulièrement auprès de l'établissement après leur formation, assurée par ce dernier.
 

Sensibilisation et Education Environnementale

La sensibilisation est un maillon très important dans le développement de nos programmes.

Dans ce sens, l'équipe du Centre assure des visites guidées à ses invités qui sont généralement des écoliers, des membres d'associations écologiques et des étudiants universitaires.

 

Diffusion et Vulgarisation de nos Résultats

Les informations acquises sont diffusées à travers «La Lettre Cynégétique», bulletin à parution semestrielle et sur notre site web: www.ccz-dz.com,  ainsi que notre participation aux différentes rencontres scientifiques à travers le territoire national pour sensibiliser les responsables locaux, en charge de la conservation, de l’enjeu de la biodiversité faunistique.

 

 

 

 


Page Spéciale pour impression

 
Sondage
Avez-vous déjà  visité le Centre Cynégétique de Zéralda?
 Une fois
 Plusieurs fois
 Jamais
 J'aimerais bien

  Results, Résultats

  • Votes : 226
  • Commentaire(s) : 0

 

 
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

 

 
Anciens Articles

 

 
Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

 



Charte - Contact - Admin - Firefox  RSS 1.0
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © CCZ.

Temps : 0.0528 seconde(s)